Si l'utopie vous intéresse ...

L'histoire connaît le phénomène de l'utopie.

 

Il a pu, par exemple, prendre la forme du "millénarisme" des chrétien et des juifs.

 

Il a pris ainsi une place de premier plan dans la conception religieuse des générations qui se succédèrent au cours des siècles.

 

Nous avons modestement apporté notre contribution à une Anthologie de la Théologie, publiée récemment, et qui ne pouvait faire l'impasse sur ce thème.

 
Notre contribution porte sur la célèbre Utopia de Thomas More ainsi que le Manifeste de Prague du réformateur radical Thomas Müntzer.

L’utopie, les millénarismes : Thomas More, „Utopie“. Thomas Müntzer, « Le Manifeste de Prague », in : La Théologie. Une Anthologie. Sous la direction de Bernard Lauret. Renaissance et Réformes. Volume dirigé par Nicole Lemaître et  Marc Lienhard, Paris (Cerf), 2010, p. 400-419.

Convié par les Dominicains du Centre Emmanuel Mounier de Strasbourg à présenter dans le cadre de leur cycle de conférences publiques 2007-2008 sur le thème général ' Apocalypse, millenium, fin du monde, jugement dernier', j'ai exposé à leur demande la problématique de cet utopisme telle qu'elle se pose dans l'histoire des milieux dits 'évangéliques', ainsi qu'au sein d'un Méthodisme qui se réfère à Wesley, le tout étant replacé  évidemment dans le contexte historique plus large de l'histoire religieuse.

 

Tout en sachant que la foi chrétienne comporte une dose d'utopie, je suis à titre personnel d'un naturel plutôt porté à accepter et affronter une réalité que j'essaie de mieux comprendre et de maîtriser qu'à l'abandon à l'utopie. Malgré cela, je demeure disponible pour une présentation de cette thématique dans le cadre d'une rencontre d'un cercle d'étude intéressé par la question.